Un peu de fun !

La traque des palées touchant à sa fin avec l'arrivée des perches en masse sur les mêmes zones, Jeremy et moi décidons de varier les plaisirs avec une pêche ludique comme on les apprécie.

Cannes à mouche en main, float tube gonflés et c'est parti pour une approche en bordure à vue !

Tout un tas de cyprinidés sont présents sur la zone. Rotengles de l'espace, brèmes, gardons, tanches et même de magnifiques carpes !

Simplement l'éclate !

Quels bons vifs à s... ils feraient... J'ai rien dit !

Une petite dernière de l'un de nos nombreux doublés. Celle-ci est collector !

Une sortie vraiment chouette avec comme cerise sur le gâteau un joli silure d'environ 1m30 qui me passera entre les jambes avant de fuir comme l'éclair à travers les roseaux !

A la prochaine en espérant que dès le 21 avril, une nouvelle espèce se montrera !


3 records battus en 3 jours !

Après une attente de plusieurs mois, nous voilà de retour sur l'eau pour l'ouverture de la Palée. Malgré les conditions extêmement venteuses du premier mars, 70kmh de rafales en vent d'ouest pour rappel, seuls quelques mordus trouvent le courage d'affronter la tempête ! Max, Gillou, Roby, Kekou, Caapo et Lolo, vous avez fait honneur !

Après une attente de plusieurs mois, nous voilà de retour sur l'eau pour l'ouverture de la Palée. Malgré les conditions extêmement venteuses du premier mars, 70kmh de rafales en vent d'ouest pour rappel, seuls quelques mordus trouvent le courage d'affronter la tempête ! Max, Gillou, Roby, Kekou, Caapo et Lolo, vous avez fait honneur !

Les poissons répondent présent par leur quantité mais en terme de taille, nous savons qu'il est possible de faire mieux. En effet, la moyenne des prises tourne aux alentours de 30-35cm, ce qui est relativement modeste quand on connaît le potentiel existant. Nous ne faisons pas la fine bouche et profitons tout de même pleinement de ce retour aux premières sensations de l'année.

Il ne faudra attendre qu'une petite semaine supplémentaire et ce fameux samedi 7 mars pour que la donne ne change ! La matinée se déroule avec Dan et Pascal, notre monteur de nymphes toujours à la pointe des détails pour répondre à nos demandes. Et oui, j'assume entièrement le fait de brûler l'excédent de la potence des hameçons ! Il comprendra...

Venons en aux faits, après une bonne recherche d'une vingtaine de minutes, nous choisissons un poste à l'écart des autres bateaux. Les passages sont par vagues concentrées mais nous sentons le potentiel et Pascal battera son record personnel avec celle belle de 57cm !

Dimanche 8 mars, soit le lendemain, je me lève sans réveil et sans le moindre programme, ce qui est assez rare lorsque la pêche rythme à nouveau la saison. Je mets le nez à la fenêtre et me rends compte que j'ai un petit créneau possible sans vent qui me permettra de retourner sur le poste de la veille. Si j'attends trop, les vagues commenceront à se former et ce sera foutu... C'est bon, je craque, départ !

C'était la bonne décision. Arrivé sur place, le lac est encore calme et je commence à tourner pour trouver quelques poissons actifs. Je me rend compte rapidement que les poissons ont bougé depuis hier. Peu importe, ils ne doivent pas être bien loin. Les minutes s'écoulent et je finis par trouver de très très gros poissons sur un tout petit secteur passé inaperçu des autres pêcheurs tant la quantité est faible. Tant pis, je ne suis pas là pour remplir ma glacière mais bien pour faire un poisson qui sort de l'ordinaire... 64cm !

Du côté du Léman, il faudra attendre le mardi 10 mars pour que Steven monte sur le podium avec cette superbe 61cm !

La saison semble bien lancée et vivement ce week-end ! D'ailleurs, il est déjà là à l'heure où j'écris ces dernières lignes. 00:10, il est temps d'aller se coucher car demain, c'est reparti !

A bientôt.

Adri